La jeunesse de la Région des plateaux ont été entretenus sur le thème  «Les opportunités au profit de la jeunesse». La rencontre initiée par le Bureau national du Mouvement des jeunes unir (MJU) a eu lieu le samedi 08 juin 2019, à l’auditorium du canton de Kpélé Adéta, environ 135 km Sud-Ouest du Togo dans la préfecture de Kpélé. La rencontre a été présidée par la présidente de l’Assemblée nationale Yawa Djigbodi Tségan (militante du parti UNIR).

La rencontre avait pour objectif de présenter les initiatives et les opportunités prévues par le gouvernement pour les jeunes et les encourager à s’engager dans un processus participatif, les permettant de profiter pleinement de ces différents mécanismes.

La problématique de l’emploi est au cœur des débats concernant la jeunesse africaine et plus particulièrement togolaise. Selon l’Honorable Tségan, l’augmentation du chômage chez les jeunes et la précarité des emplois informels chez les actifs occupés dans cette population, représente une menace sérieux pour la paix et la stabilité dans notre pays.

Rappelant à la jeunesse les différents programmes instruits par le Président de la république Faure Gnassingbé pour régler leurs problèmes d’employabilité et d’entreprenariat, Yawa Tségan a estimé que la rencontre visait également à lever leurs inquiétudes sur ces programmes/projets. Elle a invité cette jeunesse à plus de dynamisme.

Les différents panélistes dont la secrétaire d’État, déléguée national MJU, Mme Assih mazamaesso, ont tour à tour présenté à la jeunesse les objectifs, stratégies et les produits des différents programmes dont le FAIJE, DOSI, AJSEF, FNFI, ANVT, ANPE…, du gouvernement pour accompagner l’entrepreneuriat des jeunes au Togo. Ils ont donné aussi des guides pour ces derniers pour leurs contacts aux différents services des dits programmes.

Les atouts du Programme national de développement (PND 2018-2022) pour les jeunes n’ont pas été passés sous silence à cette rencontre.

Le vice président unir de la région des plateaux M. IHOU Attigbé, le préfet de kpélé M. Kouwonou Sepe et plusieurs responsables et cadres Unir, des chefs traditionnels et autorités administratives du milieux étaient également présents à cette rencontre.