Les acteurs de la production agricole et agroalimentaire  du Togo sont à l’école des normes sanitaires et phytosanitaires pour les exigences du marché européen, le mercredi 12 juin 2019 à Lomé. Ils prennent part à une conférence débat sous le thème : «  les conditions d’exploitation des produits agricoles et agroalimentaires sur le marché européen et les opportunités de financement ».

Cette session s’inscrit dans le cadre du forum économique Togo – Union Européenne qui s’ouvre le jeudi à Lomé. L’objet est de rendre les produits togolais plus compétitifs sur le marché des 28 pays membre de l’Union européenne et d’améliorer les conditions d’exportation des produits agricoles et agro-alimentaires sur les marchés européens et les opportunités de financement.

Le Ministre de l’Agriculture, de la Production Animale et Halieutique de M. Koutéra Noël BATAKA, en ouvrant les travaux en présence des personnalités de l’Union Européenne, a affirmé que le secteur agricole togolais qui occupe une place prépondérante dans le plan de développement (PND 2018-2022), est l’un des principaux leviers de l’économie nationale. Cette conférence est une opportunité pour les acteurs du secteur agricole pour tirer d’énormes potentiels du marché européen et des exigences liées à l’accessibilité de ce marché, a-t-il ajouté.

Pour M. Vincent Vire, le Chef de la coopération à la Délégation de l’UE au Togo, le renforcement des relations commerciales est l’un quatre piliers de la nouvelle alliance, et cela passe dans le domaine agricole par une maîtrise des normes d’importation de l’UE, afin d’augmenter les exportations vers l’Europe.

Les thèmes abordés sont relatifs aux exigences applicables à l’exportation des produits agricoles et agroalimentaires vers le marché de l’Union européenne, le développement durable dans un système de mesures sanitaires et phytosanitaires ; ils permettront de soutenir le développement de sociétés privées agricoles/agro-industrielles.