Le bureau du parlement de la CEDEAO organise une réunion délocalisée de ses différentes commissions du 18 au 22 juin 2019 à Lomé. Portée sous le thème « Amélioration de la prise en charge des réfugiés en Afrique de l’Ouest», cette réunion vise à rechercher des points de vue pour une meilleure gestion du flux migratoire dans l’espace CEDEAO.

Les participants auront entre autres à porté une réflexion sur l’état actuel de la situation des personnes déplacées dans l’espace.

Dans son allocution, le Ministre Christian TRIMUA, chargé des droits de l’homme au Togo, a réitéré l’engagement du Chef de l’Etat Togolais sur cette thématique. Le Togo a lui seul compte environ 13000 réfugiés et plus de 600 demandeurs d’asiles a affirmé le Ministre.

L’une des raisons principales de ces flux migratoires est le terrorisme qui sévit dans l’Afrique subsaharienne, notamment au Sahel. L’Afrique compte 26% des réfugiés du monde entier a déclaré le Président du Parlement de la CEDEAO, Moustapha Cissé LO.

La Présidente de l’Assemblée Nationale Togolaise, l’Honorable Yawa TSEGAN, ouvrant officiellement les travaux de cette rencontre, a confirmé l’action conjuguée des organes internationaux et non gouvernementaux dans le cadre de la prise en charge des réfugiés et des personnes déplacées sur le plan sanitaire, alimentaire et pour leurs hébergements.

Rappelons que la commission mixte de la CEDEAO est constituée des différentes commissions telles que : Santé et Services sociaux, Droits de l’Homme, Protection de l’enfant et des Couches vulnérables.