L’ONG Aime Afrique a mené une mission médico-chirurgicale humanitaire foraine gratuite pour le compte de la préfecture des Lacs (région maritime) du 18 au 22 juin 2019 au Centre hospitalier préfectoral (CHP) d’Aného.  Cette mission de consultation et Chirurgicale a pris en charges des pathologies d’ophtalmologie, ORL, gynécologie, stomatologie, et la Chirurgie générale. Elle se situe dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Santé espoir pour tous (SEPT) piloté par l’ONG depuis un an.

Aime Afrique a organisé à cet effet une rencontre bilan le vendredi 21 juin 2019 dans ce centre pour présenter à ses partenaires et à la presse l’état de la prise en charge des patients et pathologies au cours de cette mission.

Le projet SEPT a démarré à l’intérieur du pays dans les différentes régions. Il a pris fin avec l’étape de la région maritime ce jour. Selon les organisateurs 10061 consultations, 894 interventions chirurgicales ont été réalisées dans 16 localités sur l’étendue du territoire national sur une période d’un an contrairement à ce que le projet a prévu pour 2ans.

Donc une réalisation d’environs respectivement 201℅  et 179℅ des objectifs du projet avec une équipe de 154 agents de santé dont un collège de 80 médecins et 74 médecins traditionnels.

Pour le président fondateur de l’ONG Aime afrique, Dr Michel Kodome , les opérations ont été une réussite et le bilan est très satisfaisant.   Il s’agit par ces opérations d’amener l’hôpital vers la population en apportant de soutiens pour l’amélioration de la problématique de l’accès de soins et de l’éducation à la santé en milieux ruraux, a-t-il ajouté.

La médecine traditionnelle a été priée à cette occasion, vu les risques liés aux différentes pathologies rencontrées dans les milieux ruraux, à ne pas risquer mais d’orienter vers les centres de santé les patients pour leur prise en charge.

la mise en œuvre du Projet Santé espoir pour tous (SEPT) a été possible par Aime Afrique et ses partenaire comme le système des nations unies (PNUD) au Togo le ministère de la santé du Togo et  l’ONG Aktion PIT Togohilfe, grâce à l’appui financier de l’Union européenne.

Depuis 2008 aime Afrique a déjà opéré et pris en charge 20000 patients dans les zones rurales.