Les activités marquant la célébration de la journée internationale de l’abus de la drogue entamées le 24 juin se sont poursuivi le 26 juin 2019 à Lomé par une conférence de presse organisée par Alliance Nationale des Consommateurs et l’Environnement ANCE sous le thème « la santé pour la justice, la justice pour la santé ».  Plusieurs  responsables notamment du Comité National Anti-Drogue CNAD et de la Coalition Américaine Anti-Drogue CADCA ont participé à la manifestation.

À l’issue de cette séance les résultats issus d’une étude pilote réalisée dans les quartiers agbalepodogan et kelegougan ont été présentés au public. Il ressort que le plus jeune consommateur de la drogue et substance psychoactive a 9 ans. Vu l’ampleur du phénomène ces organisations ont tiré la sonnette d’alarme.

Selon monsieur EBEH Kodjo Fabrice Directeur Exécutif d’ANCE il faut une approche communautaire basée sur la sensibilisation pour une lutte efficace du fléau.

Monsieur BOHM Mawuena, secrétaire adjoint du CNAD, a souligné que les consommateurs de la drogue sont en fait des malades qui ont besoin d’un traitement et non de la prison.

Les ONGs ont saisi l’occasion pour présenter une loi type de 65 articles visant à aider les gouvernements à revoir les lois relatives à la lutte contre le fléau.