L’Université de Lomé (UL) en collaboration avec ses partenaires organise à Lomé  un atelier de formation de deux semaines sur le thème « Modélisation Mathématique et innovations technologiques ». Les travaux ont été ouverts par le directeur des Recherches et Innovations, M. Essohanam BATCHANA.

Le département de mathématiques de l’UL dispose d’une école de Mathématiques Pures Africaines. L’objectif  est de favoriser la création dans les différentes régions africaines de la masse critique nécessaire à la formation et à la dissémination des connaissances en mathématiques.

Cette formation est destinée aux Etudiants en master et en doctorat de mathématiques. Elle vise à donner des connaissances de base de modélisation mathématique et innovations technologiques dans des domaines en plein essor.

Ainsi elle permettra  la coopération et la collaboration entre les futurs mathématiciens africains en leur offrant l’opportunité de se rencontrer et de partager leurs expériences et favoriser leurs échanges avec la communauté mathématique internationale.

Les mathématiques sont partout présentes, sous forme directe ou indirecte, dans toutes les branches de la science et de la technologie. L’enseignement et la recherche en mathématiques ont donc une importance cruciale dans le développement des sciences et des technologies reconnues comme pilier du développement industriel.

Selon  le Prof  Kinvi Kangni, président du comité scientifique, la mathématique est très utile dans tous les domaines de la vie. La  rencontre donne des opportunités aux participants d’avoir la chance d’aller étudier dans les pays voisins.

Les pays participants sont : Bénin, Burkina Faso, Cote d’ivoire, Niger, RD Congo, Sénégal, USA, la France et le Togo.