Des enseignants du primaire et du secondaire du Togo sont en atelier de formation sur l’intégration de la réduction des risques de catastrophes dans les curricula scolaire au Togo. La rencontre est organisée  par l’Agence nationale de protection civile (ANPC) au Togo avec l’appui financier de la commission de la CEDEAO. 

Les travaux qui vont durer trois (03) jours ont été ouverts le mardi 02 juillet 2019 à Lomé par  le Lieutenant-colonel Messan Akobi, secrétaire général du ministère de la protection civile du Togo.

La rencontre a pour objectif le développement et la poursuite  d’une culture de la prévention, par l’éducation. Cette culture intègre la prévention des catastrophes dans les programmes  d’enseignement,  promeut la participation des jeunes aux activités de cette prévention.

Les participants au nombre 35, venus de toutes les régions du Togo,à l’issue de cette cession seront édifiés à la gestion  des risques des catastrophes à travers des différentes communications sur les notions de base et le concept lié à cette thématique.

Cet atelier de renforcement, est la première phase d’un projet pilote qui vise à  améliorer les connaissances et les compétences de 65 enseignants et responsables d’agences d’éducation du Togo et du Liberia. Pour    Nelson akintola Akibode, directeur de prévention de la coopération et  de l’assistance humanitaires à l’ANPC, ce programme sera mis en en œuvre dès la entrée prochaine à travers certaines matières comme la Science de la vie et de la terre, la géographie, le français….