Le ministre de la justice, garde des sceaux M. PIUS K. AGBETOMEY a échangé le vendredi 5 juillet 2019 avec les représentants des détenus de la prison civile de Lomé sur la sécurité à l’intérieur de ladite prison. Deux thématiques ont essentiellement meublés la rencontre. Il s’agit du problème récurrent de l’utilisation anarchique de l’électricité et du problème d’encombrement des cours au sein de la prison.

Le premier problème soulevé consiste à l’utilisation de l’électricité par les détenus qui font des branchements anarchiques avec des câbles qui ne répondent pas aux normes standards, ce qui peut entrainer des dangers pour la prison. Le second problème concerne la surpopulation carcérale qui entraine la construction des appâtâmes avec les toiles en pagnes, plastiques, cartons et d’autres objets inflammables. Ces appâtâmes encombrant la cour de la prison sont également un danger aux détenus  dans la mesure où quelques fois ils font la cuisine en dessous.

Au cours des échanges, les détenus ont fait des suggestions et propositions en termes de solution pour enrailler les conséquences de ces problèmes évoqués afin d’éviter les dangers. Il s’agit entre autre de refaire les installations électriques, revoir les câbles, aménager des endroits pour leur permettre de faire la cuisine, améliorer leur ration alimentaire etc.

M. PIUS AGBETOMEY, Garde des sceaux, ministre de la justice se dit satisfait des différentes suggestions recueillies à propos des problèmes exposés. Il a indiqué que d’ici peu le ministère trouvera des solutions immédiates afin de résoudre ces problèmes.