Les luttes se sont poursuivies le mardi 16 juillet 2019, en pays Kabyè dans les cantons de Lassa, Pya, Yadè, Lama, Soumdina, Kouméa, Tcharè, Djamdè, et Landa.

Avant d’assister à la finale de Yadè, le chef de l’Etat, son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE, accompagné de M. Sélom Komi KLASSOU, Premier Ministre et de Mme. Yawa Djigbodi TSEGAN, Présidente de l’Assemblée Nationale togolaise, ont assisté à la lutte dans le canton de Pya pour le compte des quarts de finales. La compétition opposait les lutteurs de la coalition Akéi-Lao à celle de Kioudè-Gnama sur le terrain de l’EPP Pya Akéi. Les lutteurs (évala) d’Akéi-Lao avec plus d’envie et d’engagement de vaincre se sont imposés par 20 victoires contre 14 pour la partie adverse.

Après cette étape des quarts de finales, les trois plus hautes autorités se sont rendues à Yadè, sur le terrain cantonal situé à côté du marché Koudjoukada pour la finale de ce canton. A l’issue des empoignades, c’est Yadè-Bas qui bat Yadè-Haut par 24 victoires contre 21 tout en remportant les victoires chez les champions ; reléguant ainsi l’édition 2019 des évala dans les archives.

Les luttes se poursuivent demain avec les étapes des demi-finales et la finale dans le canton de Bohou.