Le chef de l’État son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE, entouré de M. Sélom Komi KLASSOU, Premier Ministre et de Mme. Yawa Djigbodi TSEGAN, Présidente de l’Assemblée Nationale togolaise, a suivi les deux demi-finales au programme le mercredi 17 juillet 2019 à Pya.

En première demi-finale, la coalition Akei-Lao-Kioudè-Gnama s’est  opposée à Tchamde sur le terrain de l’Ecole Centrale de Pya. Les évala de la coalition ont écrasé leurs adversaires sur un score sans appel de 58 Victoires contre 15.

La seconde demi-finale disputée sur le terrain du CEG Kagnalada, a mis aux prises les lutteurs de la coalition Kadjika-Awidina-Koda et ceux de Pittah. Au décompte final la coalition bat la partie adverse par 11 victoires contre 5.

Pendant ce temps les luttes se déroulaient dans les cantons de Soumdina, Kouméa, Tcharè, Djamdè, Sara-Kawa, Lama pour les compte des demi-finales puis Lassa et Landa pour le compte des quarts de finales.

Dans l’après-midi, le terrain  cantonal de l’EPP Konzossi a servi de cadre pour la finale dans le canton de Bohou. Les empoignades entre les évala de Bohou, se sont soldées par la victoire de Bohou Haut  sur le score 13 victoires contre 11 ; puis 13 victoires contre 3 chez les non-initiés (Ahoza). Cette confrontation relègue ainsi l’édition 2019 des évala dans les archives dans ledit canton.

Les luttes se poursuivront demain avec les demi-finales dans les cantons de Landa, de Tcharè, de Soumdina et de Lassa ; tandis que les cantons de Pya, Sarakawa et Yaka connaitront leurs finales.