La Cour suprême a publié le mercredi 17 juillet 2019 à son siège à Lomé les résultats définitifs des élections municipales du 30 juin dernier. Sur 1490 conseillers élus 1464 ont été confirmés par cette cour.

La majorité présidentielle (UNIR) a remporté les locales avec 878 conseillers municipaux, suivi par l’ANC qui obtient 132 élus et la Coalition C14, 129 sièges. L’UFC a pris le train avec 44 moins 2 = 42 ;  le NET, 33 moins 2 = 31 et le MPDD, 25. Plusieurs listes indépendantes ont aussi gagné des sièges dans bon nombre de communes.

Au nombre des 39 recours introduits par plusieurs partis et listes indépendantes, ont été rejetés.

Les communes de Wawa 1 et Zio 4 ont vu leur scrutin annulé pour «irrégularités graves» (soit 26 sièges au total). Un nouveau scrutin devrait avoir lieu au plus tard dans les 30 jours.

Le taux de participation est de 52,46% pour un nombre total inscrit de 3.359.327 inscrits. Le nombre total des votants est de 1.762.426 avec un suffrage estimé à 1.687.430 votants.