Les luttes se sont poursuivies le jeudi 18 juillet 2019, avec les  finales dans 3 cantons dans la Kozah. C’étaient en présence du chef de l’État son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE, de M. Sélom Komi KLASSOU, Premier Ministre et de Mme. Yawa Djigbodi TSEGAN, Présidente de l’Assemblée Nationale togolaise

La première finale a connu son épilogue sur le terrain rouge de Pya. Les évala de la coalition Akéi-Lao-Kioudè-Tchamdè ont rencontré leurs adversaires de la coalition Kadjika-Awidina-Kodah-Pittah. De chaudes empoignades sous le regard du public des grands jours, venu de tous les horizons pour apprécier la tradition Kabyè. Les évala dans les deux camps, dans leur élan pour la victoire se croisent, certaines empoignades suscitent ovations et applaudissements du public, l’adversaire presque prêt de la victoire se retrouve perdant. Au décompte final, la coalition d’Akéi s’impose par 37victoires contre 19 pour la coalition adverse.

Après Pya, le président a fait le déplacement sur Sarakawa pour le compte de la finale dans ledit canton. Les lutteurs de Kpéssidè et de Kawa étaient face à ceux de Sara sur le terrain de l’EPP Central de Sarakawa. La pluie s’invite et au final les deux parties se séparent sur un score serré de 7 victoires pour Kpéssidè-Kawa contre 6 pour Sara.

La troisième finale du jour a  eu lieu sur le terrain cantonal Taboulo du CEG de Yaka, en présence du Ministre de la Fonction Publique, du Travail, de la Réforme Administrative et de la Protection Sociale, M. Gilbert BAWARA. Elle a mis aux prises les afala ou évala d’Agbandè Yaka Haut et ceux d’Agbandè Yaka Bas. Aux termes des confrontations, le Bas l’emporte par 25 victoires contre 18 pour le Haut.

La journée de vendredi connaitra une demi-finale à Lassa et quatre finales dans les cantons de Kouméa, Landa, Djamdè puis Lama.