Clôture de l’atelier de formation à l’intention des membres des comités de supervision du projet de lutte contre les pires formes de travail des enfants organisé par L’ONG l’Office de Développement et des Œuvres Sociaux (ODOS) le vendredi  26 juillet 2019 à Lomé.

Cette rencontre qui a duré deux jours, vise à renforcer les connaissances des membres des comités de supervision du projet sur les droits des enfants. Elle vise également l’élaboration d’une feuille de route par les participants en vue d’une meilleure coordination des stratégies de protection des enfants contre le travail des carrières.

Ce projet de lutte contre les pires formes de travail des enfants vise à sortir 3000 enfants des carrières d’exploitation de graviers dans quatre villages. Il s’agit des villages d’Assomé, Badjenope, Dzrakpon et Lakata.

Pour Roger GOEH-AKUE, coordonnateur National de l’ONG ODOS, le projet va sortir ces enfants de ces travaux d’une part et appuyer les parents de ses enfants afin qu’ils puissent survenir aux besoins de ses enfants.