Au Togo, plusieurs activités marquent cette célébration  dont une conférence de presse le mercredi 31 juillet 2019 à Lomé sous le thème : « 1994-2019 : 25 ans de progrès vers l’intégration régionale, ensemble pour relever le défi de la libre circulation des personnes et des biens ».

Il s’est agi pour la représentation  de l’Union au Togo de dresser le bilan des activités de l’institution et de rappeler ces réalisations. 25 ans après sa création le 10 janvier 1994 à Dakar au Sénégal, l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) marque cette année un arrêt pour regarder dans le rétroviseur afin de faire l’état des lieux de ses performances dans les 8 pays membres (le Bénin, le Burkina Faso, le Mali, la Cote d’Ivoire, le Niger, la Guinée Bissau, le Sénégal et le Togo).

L’UEMOA a consacré la première décennie à la mise en place de ses organes et aux réformes devant la permettre une meilleure intégration des peuples de l’espace. Les années qui ont suivi ont été mis à profit pour la mise en application des réformes et la réalisation de programmes et projets qui garantissent la visibilité et la crédibilité de l’union.

Toutes ces actions expliquent le bilan jugé satisfaisant par le représentant résident de la commission de l’UEMOA au Togo, M. Assoukou Raymond KRIKPEU, qui reconnait toutefois que des défis restent à relever.