La Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA) a organisé le jeudi 08 août 2019 à Lomé, un atelier de sensibilisation des responsables politiques et administratifs, des acteurs du secteur privé et de la société civile de la préfecture d’Agoè-Nyive. L’atelier a été ouvert par le préfet de cette localité, Col Hodabalo Awaté.

Cette rencontre d’une journée placée sous le thème « participation citoyenne á la lutte contre la corruption et les infractions assimilées», qui survient après la Commune de Lomé, est la deuxième étape de la tournée de la HAPLUCIA dans la région maritime. Elle se situe dans le cadre de sa campagne nationale de sensibilisation contre la corruption et les infractions assimilées. 

Cette tournée prévue pour durer tout le mois d’aout 2019 vise un double objectif : conscientiser et la mobiliser des  citoyens contre la corruption et d’autre part inaugurer une ère  de ‘’tolérance zéro’’.

Trois présentations ont marqué cet atelier : Manifestations,  causes et impacts de la corruption et des infractions assimilées sur l’économie nationale;  présentation de la HAPLUCIA; répression des infractions de corruption et infractions assimilées par le nouveau code pénal du 24 novembre 2015.

Le président de La Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA), Essohana Wiyao et le Chef canton d’Agoè-Nyivé Togbui Kodjo Hélou Aristide Edmond SEDJRO IV, étaient présents à l’ouverture des travaux.