Une rencontre d’échange organisée par la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) avec l’Association des femmes épouses des fonctionnaires des Forces Armées Togolaises (FAT), a été tenue le lundi 12 août 2019 à Lomé. Cette rencontre s’est déroulée sous le thème : « Droits successoraux du conjoint survivant et des orphelins ».

La séance a permis de fournir aux participantes les dispositions légales en vigueur en vue de jouir entièrement de leur droit de veuvage. S’inscrivant dans cette logique, des rencontres seront organisées dans d’autres localités du pays dont à Vogan le mardi 13 août 2019.

Pour Mme Atitso Afi Jacky, l’autonomisation de la femme commence par la reconnaissance et l’exercice de ses droits fondamentaux. Les veuves se retrouvent souvent déshéritées par ignorance des dispositifs légaux.