L’Organisation Mondiale de la Santé, OMS / Bureau de la Représentation pour le Togo a organisé un atelier de formation sur le contrôle de la qualité des comptes de la santé le lundi 23 septembre 2019, à Lomé.

Cet atelier a réuni les spécialistes dans le domaine de l’économie et le financement de la santé venus de 11 pays notamment le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et le Togo. Les comptes de la santé constituent un cadre cohérent et harmonisé permettant d’évaluer les volumes de financements mobilisés dans la mise en œuvre des activités de santé.

Pendant 5 jours les participants seront amenés à revoir les incohérences, les inconsistances et les incongruences des données à travers la revue de la qualité générale des études afin d’adopter les corrections nécessaires. Ils seront outillés par des experts de l’OMS.

Pour Dr Fatoumata Binta Diallo, la Représentante de l’OMS au Togo, ceci permettra aux pays de doter leurs systèmes de santé de bases factuelles robustes pour une prise de décisions éclairée en matière de financement favorable à la performance.