La Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), a lancé officiellement les activités de la 2eme édition de la semaine de l’inclusion financière le lundi 18 novembre 2019 au cours d’une vidéo­conférence animée depuis le siège de la BCEAO à Dakar au Sénégal.

L’objectif principal de cette deuxième édition, est d’échanger avec les parties prenantes sur les enjeux de la digitalisation des paiements pour le secteur financier et les États membres de l’UEMOA, les risques liés à l’utilisation des nouvelles technologies financières ainsi que les mesures à mettre en œuvre pour protéger les consommateurs des services financiers.

Les manifestations de cette édition vont tourner autour du thème “La digitalisation au service de l’inclusion financière : enjeux pour le secteur financier et les États membres de l’UEMOA”.

Les participants à la visioconférence au siège de la BCEAO au Togo notamment les responsables de banques et autres institutions financières sont  conscients des enjeux de la digitalisation dans leurs diverses opérations.

Des panels et des conférences vont marquer cette deuxième édition avec pour finalité faire des recommandations pour réduire les risques liés à l’utilisation des nouvelles technologies financières. Ce sera également l’occasion pour les divers acteurs de proposer des mesures qui protègent efficacement les consommateurs des services financiers.

A l’ouverture des travaux de l’édition à Dakar au Sénégal, le gouverneur de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest, M. Tiémoko Meyliet Koné, a déclaré que l’inclusion financière constitue un catalyseur de la croissance économique et un puissant vecteur de développement, en ce qu’elle facilite la participation des couches sociales les moins nanties à la création de richesse dans nos pays.

Dans les Directions Nationales, les activités s’étendront sur quatre jours, du 20 au 23 novembre 2019, au cours desquels seront organisés, des ateliers nationaux sur la digitalisation des paiements des États et des chaînes de valeur agricoles ainsi que sur les innovations en matière de services financiers. En outre, des sessions de sensibilisation sur l’éducation financière et la protection des consommateurs seront organisées dans les États. La semaine sera clôturée, par l’organisation d’une foire sur l’inclusion financière dans les huit États membres de l’UEMOA, afin de permettre aux institutions financières de présenter aux populations, leurs produits et services et aux Autorités de supervision et de régulation, les procédures et mécanismes de gestion des réclamations des clients.

La 2e édition de l’inclusion financière se tient simultanément au sein des huit pays de l’UEMOA. Elle prend fin le samedi 23 novembre 2019.