Le gouvernement togolais et l’Union européenne (UE) ont tenu le mardi 26 novembre 2019 à Lomé,  la vingtième session du Dialogue politique. Il s’agit de la coopération  et de l’ intégration africaine, conformément à l’article 8 de l’ Accord de partenariat ACP-UE, signé à Cotonou le 23 juin 2000.

Les travaux  ont été coprésidés par le Prof. Robert DUSSEY, Ministre des Affaires Étrangères, de l’Intégration Africaine et des Togolais de l’extérieur ; et M. Bruno  HANSES, chargé d’Affaires de la Délégation de l’ UE au Togo.

La situation politique en Europe, le bilan des élections municipales et les préparatifs des élections présidentielles 2020, la situation sécuritaire régionale et son impact sur le Togo sont les sujets qui étaient au centre des discussions. D’autres sujets d’ordre national et international d’intérêt commun ont été également abordés, notamment le bilan du Forum Économique Togo-UE et de l’Euro chambre de commerce, la programmation conjointe du partenariat UE-Togo pour la période 2021 – 2027.

Au cours des échanges le gouvernement togolais a réitéré son engagement à œuvrer de concert avec toute la classe politique pour un aboutissement heureux du processus électoral prochain. Il a également souligné que les mesures techniques sont en train d’être prises pour que tous les togolais, y compris ceux de la diaspora puissent exprimer leur vote le jour du scrutin.

L’Union Européenne pour sa part, a salué les efforts déployés par le gouvernement en vue d’aboutir à des élections libres, transparentes, équitables et a encouragé toutes les parties prenantes à s’y engager dans un esprit d’inclusion et de cohésion.

M. Bruno HANSES, chargé d’Affaires de la Délégation de l’UE au Togo a notamment précisé que l’UE est appelée à réfléchir sur la question de la programmation conjointe du partenariat UE – Togo 2021 – 2027 afin de voir les priorités des pays, leur positionnement sur la scène internationale et les grands défis auxquels ils font face.