Le Réseau des Femmes Africaines  pour la gestion Communautaire des Forets  (REFACOF-TOGO), veut jouer un rôle déterminant lors de la 55èmesession du Conseil International des bois tropicaux, session qu’abritera le Togo du 02 au 07 décembre 2019. En collaboration avec l’Association des femmes  du ministère de l’environnement, REFACOF-TOGO organise les 29 et 30 novembre 2019, un atelier préparatoire de sa participation à cette rencontre.

Ce rendez-vous de deux jours se veut un cadre d’échanges et d’informations sur toutes les questions relatives à la participation des membres du réseau et des femmes  togolaises en général à cette session.

Selon Cécile NDJEBET, Présidente régionale du REFACOF, il s’agit d’une harmonisation de l’implication de la femme dans la protection des ressources forestières  et dans la lutte contre les changements climatiques.

L’attaché de cabinet du ministère en charge de l’environnement Docteur YENKE kokoutse se félicite de l’engagement des femmes dans la sauvegarde de la nature.

Le choix du Togo pour abriter la 55èmesession du conseil international des bois tropicaux témoigne de  l’engagement  du gouvernement togolais dans la gestion durable des ressources forestières