La signature de convention de financement de la mise en œuvre du Plan National de Développement PND s’est déroulée le mardi 3 décembre 2019, à Lomé. Cette signature a réuni le Gouvernement togolais et l’Union Européenne.

Ainsi, l’Union Européenne (UE) met à la disposition de la République Togolaise une enveloppe de 33 millions d’euros, soit environ 21,6 milliards de FCFA, pour appuyer la mise en œuvre du Plan National de Développement. Cet appui vise à soutenir la réforme de la gestion des finances publiques, la décentralisation, l’amélioration du Climat des Affaires et du système statistique national. L’objectif est d’aider le Togo à atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD), à favoriser un cadre macroéconomique stable et à consolider la démocratie.

“Ce programme est un appui budgétaire général: les fonds sont transférés dans le compte unique du Trésor public du Togo à la BCEAO. Ils sont fongibles avec les autres recettes de l’Etat. Cela veut dire qu’ils vont au financement du budget de l’Etat adopté par l’Assemblée nationale” a indiqué Bruno Hanses, Chargé d’affaires de la Délégation de l’Union européenne au Togo. Il a également souligné que “les décaissements sont conditionnés à des critères d’éligibilité de l’appui budgétaire, et notamment à des progrès satisfaisants des politiques en matière de stabilité macro-économique, de la gestion des finances publiques et de la transparence budgétaire. Un autre facteur à prendre en compte est l’exécution du Plan National de Développement. “

La Ministre de la Planification, du Développement et de la Coopération, Mme Demba A. TIGNONKPA qui a paraphé les documents au nom du gouvernement togolais a remercié l’Union Européenne pour cet appui qui va permettre au gouvernement de répondre aux nombreux besoins de la population togolaise notamment la performance de mise en œuvre de réformes identifiées comme prioritaires par le gouvernement togolais à savoir le processus de décentralisation, l’amélioration du climat des affaires et le renforcement du système national des statistiques.

Des 21 milliards de FCFA, le tiers est alloué à la décentralisation et l’Union Européenne s’engage à augmenter son appui budgétaire au Togo au Titre de la période 2021-2027