La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) organise du 18 au 19 décembre 2019 à Lomé, un séminaire sur les normes fiduciaires à l’intention de ses acteurs et partenaires, pour plus d’efficacité dans ses interventions.

La rencontre vise à informer les participants sur l’amélioration de la gouvernance et les nouveaux outils de gestions de la Banque. Durant les deux jours d’échanges les participants vont parcourir plusieurs modules.

Pour atteindre ces objectifs, la BOAD, s’est dotée d’un ensemble de dispositifs, de procédures inspirées des bonnes pratiques et des standards internationaux. Ces dispositifs sont entre autres la passation des marchés publics financés dans le cadre de ces opérations préventives de lutte contre la fraude et la corruption, la prévention et la lutte contre le blanchiment des capitaux ainsi que le financement du terrorisme et la vérification de la conformité et le règlement des griefs.

Pour M. SY Traoré, Directeur de département, contrôleur général, c’est important pour la BOAD de mettre ses dispositions en place pour s’assurer que tous les fonds mis à la disposition des Etats membres et des secteurs privés sont utilisés à bon escient.

Les travaux ont été ouverts par le conseiller général chargé des réformes institutionnelles, de la stratégie et des relations avec les agences de notation M. Maxime AKPAKA.

Dans sa politique de soutien aux projets dans la sous-région ouest africaine, la BOAD a financé jusqu’au 30 novembre 2019,  mille cent quatre vingt seize (1.196) projets publics et privés pour un montant global de 5741,6 milliards de FCFA.