Le Fond d’investissement populaire INABI (FIP-INABI) a lancé officiellement ses activités au cours de son assemblée générale constitutive tenue le samedi 28 décembre 2019 à la maison des jeunes d’Amadahomé (Lomé). C’est une initiative du mouvement citoyen “Sauvons nos banques”, un regroupements de jeunes.

Le fond entièrement togolais/africain aura pour mission de soutenir l’économie nationale en investissant dans des projets porteurs des jeunes, en recherchant des parts dans des sociétés déjà existantes et en investissant de commun accord avec des financements d’autres horizons.

L’objectif poursuivi par les initiateurs du fond est de pouvoir mobiliser 100 milliards sur six (06) mois. Pour y arriver des actions populaires d’une valeur nominale de 5.000 fcfa sont émises à l’endroit des togolais/africains, a indiqué Kokou Tchamsi, initiateur et 1er gérant du FIP-INABI ( Inabi signifie ”entraide” en langue Ifè).

Les initiateurs du projet entant surtout sauver les processus de privatisation lancer par l’Etat togolais, en disposant de capitaux pour faire face à des appels de privatisations des banques et sociétés en vue de conserver leur gestion à des togolais et que les ressources restent au pays.  

A l’issu de cette assemblée générale, un bureau national de neuf (09) membres dirigé par M. Essolakina Kalabina, coordonnateur général du FIP-INABI, a été élu pour un mandat de deux (02) ans renouvelable une seule fois.