Le samedi 22 février 2020, les togolaises et togolais devraient voter au premier tour de l’élection  présidentielle au Togo. La Commission électorale  nationale indépendante  (CENI), l’institution chargée des préparatifs fait le point sur l’état d’avancement  du processus les 14 et 15 janvier 2020  à  Kpalimé (120 km nord-ouest de Lomé, dans la préfecture de Kloto).

Un atelier de formation et d’information sur «L’état d’avancement  du processus électoral»  a ouvert ses portes le mardi 14 janvier 2020 à Kpalimé. La rencontre initiée par la CENI a réuni les présidents des Commissions électorales locales indépendantes (CELI) et les commissaires de l’institution.

Durant deux (02) jours les participants feront le point de l’état d’avancement du processus électoral à mis parcours et s’approprieront la suite du chronogramme  électoral. Ils vont suivre et débatte sur plusieurs thématiques notamment les opérations électorales, matériel et logistique, la communication et relations publiques, les finances et la synthèse des différents rapports transmis à la CENI par les CELI…

Le Vice-président de la CENI, M. Jean-Claude Homawoo, ouvrant les travaux de la rencontre, a rappelé la nécessité  de l’atelier qui selon lui permettra de raffermir la confiance et la sérénité entre l’institution et ses démembrements pour la consolidation des actions et l’atteinte des objectifs communs. Il s’agit de se mettre en phase au niveau des informations,  a  ajouté  le Vice-président.

A ce jour la Commission électorale  nationale indépendante  (CENI) a déjà réalisé des activités majeures notamment celles de la révision des listes électorales et la réception des dossiers de candidature….Mais des défis restent à relever pour l’aboutissement heureux du processus.