La Chambre Nationale des Notaires du Togo (CNNT) organise du mardi 21 janvier au jeudi 23 janvier 2020, la douzième université du notariat togolais, à la SAZOF de Lomé.

Durant trois jours, les participants (les notaires du Togo, les collaborateurs des notaires, les confrères de la Chambre Interdépartementale des notaires de la Cour d’Appel de Caen en France) vont débattre sur deux thèmes à savoir : « le choix des garanties efficaces, rédiger solidement les actes constitutifs de sûretés par rapport au droit OHADA », du Professeur AYEWOUADAN Akodah et « gestion de la copropriété immobilière verticale et horizontale » du Professeur DECKON François et du Maître HAGZE SLEIMAN Hanadi.

Pour le Président de la CNNT, Me TSOLENYANU Koffi, cette rencontre est une session de formation qui répond aux besoins de renforcement continue des capacités des notaires, car ceux-ci assument chaque jour un rôle important dans le système juridique. C’est une occasion qui leur est donné pour mieux s’outiller pour accomplir leur mission dans la rigueur et la loyauté. Pour lui, la maitrise des deux thèmes permettra de mieux conseiller les usagers du droit, non seulement dans le choix des garanties efficaces mais aussi dans la bonne administration et la gestion de la copropriété a-t-il conclu. 

En ouvrant les travaux de ladite rencontre, le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, M. Pius AGBETOMEY, a rappelé le principal enjeu du métier du notaire, puis il a déclaré que les deux thèmes permettront respectivement d’une part de maîtriser les clauses des conventions de crédit, les techniques de réalisation efficaces des différentes garanties et d’autre part sera utile dans le devoir de sécurisation de la propriété foncière et la maîtrise de la gouvernance de la copropriété.

C’était en présence de Maitre KAJAKA-ABOUGNIMA Molgah, Présidente des Universités du Notariat Togolais et de Maitre DESVAGES Jacques, Président de la Chambre interdépartementale des notaires de la Cour d’Appel de Caen.