Un séminaire régional relatif à la gestion du contentieux électoral et à l’échange d’expériences est organisé par la Cour Constitutionnelle en  collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) le jeudi 30 janvier 2020 à Lomé.

Cette rencontre de trois jours vise non seulement à Harmoniser la compréhension des textes régissant l’élection présidentielle et le rôle de la Cour Constitutionnelle dans le processus électoral mais aussi échanger sur les bonnes pratiques devant contribuer à garantir un processus électoral inclusif, transparent, crédible et apaisé.

Les participants à cet atelier sont, les représentants des différentes parties prenantes au processus électoral venus de la CENI, HAAC, CNDH, et des forces de l’ordre et de sécurité. Les présidents et représentant des  cours constitutionnelles du Togo du Bénin, du Burkina, du mali et du Niger étaient présent à cet atelier de formation. Ils vont être formés sur des thématiques dont le rôle de la cour et la contribution des autres acteurs dans le processus électoral.

Pour le président de la Cour Constitutionnelle du Togo M. Abdou ASSOUMA, les leçons et les résultats de cet atelier orienteront la réflexion et l’action dans la bonne gestion de la prochaine élection présidentielle pour le renforcement de la démocratie et de l’Etat de droit au Togo