L’Institut Régional d’Enseignement Supérieur et de Recherche en Développement Culturel (IRES RDEC) et l’Association Culture, Paix et Développement (CPD) ont organisé  le mardi 4 février 2020 à Lomé une conférence-débat sur le thème «Culture, paix et tolérance en période électorale».

Il s’est agi pour ces deux organisations de contribuer au bon déroulement de l’élection présidentielle du 22 février 2020 au Togo à travers cette journée de réflexion à l’endroit de la jeunesse.

Elle a pour objectif général de sensibiliser les apprenants, partie prenante de la vie politique sur les valeurs de la paix et de la tolérance comme soubassement de la cohésion sociale, de la construction et du développement durable d’un pays.

Les organisateurs entendent rechercher des solutions aux crises sociopolitiques qui fragilisent la paix, l’unité sociale et pleine d’autres dans la sous-région ouest africaine surtout en périodes électorales, à travers les valeurs pouvant garantir à nos sociétés, un développement durable.

En ce sens, l’éducation à la culture de la paix, démocratie, civisme et la participation citoyenne aux actions du développement est une mission qui nécessite l’implication des acteurs politiques et surtout de la société civile. Pour y arriver il faut sensibiliser la jeunesse à la culture de paix et de cohésion sociale.

Les travaux ont été dirigés par le coordonnateur du projet M. Kodjona Kadanga, Directeur général de l’IRES RDEC, suivie de deux conférenciers M. Noublogo Kodjo et M. Wédiabolo Tinaka, Secrétaire général du Ministère de la communication, de la culture, des sports et de la formation civique.