Une cérémonie de signature d’un accord de prêt entre la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) et les sociétés SOTRAKA et SOYATT du Mali, s’est déroulée le lundi 17 février 2020 au siège de ladite institution à Lomé. Par cette signature la BIDC met à la disposition de la première société une enveloppe de 03 millions d’euros et la deuxième, 15 millions d’euros.

Les signatures se sont déroulées entre le président de la BIDC, Dr. George Agyekum Nana DONKOR, M. Dondou N’Daou (PDG SOTRAKA) et M. Mamadou Yatassaye (DG SOYATT).

Ce prêt de 18 millions d’euros destiné aux deux entreprises spécialisées dans l’importation et la distribution de produits pétroliers au Mali permettront de renforcer leurs activités dans le secteur, à travers le projet d’acquisition de 15 camions citernes fin de booster l’économie Malienne dans la sous-région Ouest Africaine. Il va permettre d’augmenter  les activités économiques au Mali,  à travers la création d’emplois.

La BIDC demeure l’avant garde du renforcement du secteur privé. Le directeur général du cabinet challenge, M. Soumare Bira, a, au nom des deux sociétés, remercié pour la banque pour la confiance placée en eux, afin de facilité le renforcement de l’importation de produits pétroliers et l’acquisition de matériels de transport essentiellement des camions citernes qui est un complément dans la commercialisation des produits.

Le Président de la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC), Dr. George Agyekum Nana DONKOR, a signifié la bonne relation entre son institution et le Mali, surtout que la République du Mali vient de payer totalement sa part dans le capital de la BIDC. Pour lui ces deux accords de prêt signés vont renforcer  leur engagement envers le Mali qui était de 84 millions d’euros.