Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général de Brigade YARK Damehame, a organisé le jeudi 2 avril 2020, au siège dudit ministère à Lomé, une conférence de presse.

C’était en présence des ministres l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, M. BOUKPESSI Payadowa et des Infrastructures et des Transports, Mme. Zouréhatou TCHA-KONDO.

Cette conférence avait pour objectif d’éclairer les togolais sur les mesures sécuritaires qui viennent renforcer celles existantes depuis le 16 mars 2020. Il s’agit entre autres du couvre-feu qui débute le 02 avril 2020 de 20hr à 6hr du matin pendant la période de l’état d’urgence sanitaire décrété par le Président de la République son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE.

Pour le Général de Brigade YARK Damehame, Cinq milles hommes et femmes agents de la police nationale et de la gendarmerie sont chargé de faire respecter ce couvre-feu. Cette disposition concerne pour le moment le Grand-Lomé (Préfecture du Golfe et celle d’Agoè-Nyévé), et évoluera en fonction de l’évolution de la pandémie.

« Les mesures préventives prise par le gouvernement ont exigé la fermeture des écoles, des universités, des lieux publics et des lieux de culte. Les marchés n’ont pas été fermés d’où des aménagements à savoir : le nettoyage à grands jets d’eau et la désinfection hebdomadaire (deux jours) des marchés pour éviter la propagation du COVID-19 au niveau des marchés » a déclaré M. BOUKPESSI Payadowa, ministre l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales. Il a aussi souligné l’arrêt de la circulation/mobilité inter préfectures.

Mme. Zouréhatou Tcha-kondo, ministre des Infrastructures et des Transports, a déclaré qu’en qui concerne le regroupement et le respect de la distanciation au niveau des transports en communs, le gouvernement a pris également certaines dispositions pour protéger les togolais du COVID-19. Entre autres la réduction du nombre des passagers dans les transports en communs avec respect des mesures barrières et la rupture des longs voyages.

Le seul respect scrupuleux de ces mesures barrières et la responsabilité de tout un chacun de nous, peut nous mettre à l’abri de cette pandémie.