Le ministère des transports et des infrastructure et ses collaborateurs en charges de la sécurité de la route ont rendu publique le bilan sécuritaire du premier semestre 2020 à travers  une conférence de presse tenue le vendredi 17 juillet 2020 à Lomé.

Cette rencontre avec la presse s’est déroulée en présence du Secrétaire générale du ministère de la sécurité et de la protection civile, des directeurs généraux de la police et de la gendarmerie nationale ainsi que des responsables des syndicats des conducteurs et transporteurs routiers.

La situation sur la sécurité routière révèle ainsi au premier semestre de cette année : 2.627 cas d’accidents dont 3.734 blessés et 241 morts. Une légère baisse des accidents de circulation sur nos routes, soit moins de 111 cas que le 2ème semestre de l’année 2019. Outre les cas d’accidents, le rapport présente 26 braquages, 65 meurtres et plus de 3.000 kg de drogues saisis. On constate également une légère amélioration dans les faits concernant la criminalité, la saisie de drogues et de carburants frelaté.

La ministre des Infrastructure et des Transports, Mme Zouréhatou Tcha-Kondo épse Kassah-Traoré, appelle la population à la prudence sur les routes et à la collaboration afin de réduire les faits de criminalités.

Le rapport de ce bilan sécuritaire a été présenté par le commissaire divisionnaire de police DEDJI Messan qui est le directeur des études statistiques, programmation, suivi-évaluation au ministère de la sécurité et de la protection civile .