Un atelier de validation des programmes révisés des filières de l’enseignement technique et de la formation professionnelle au Togo, s’est tenu le mardi 28 juillet 2020 à Lomé. La rencontre a réuni des chefs d’inspection, d’établissement, centre de formation, et des enseignants du secteur.

Le document vise, à améliorer considérablement la qualité de la formation d’enseignement technique et favoriser l’accès des apprenants dans les universités tout en maintenant leur parcours.

Les participants, au cours de la rencontre, ont apprécié la formulation des objectifs généraux, la pertinence des objectifs pédagogiques et leurs contenus, vérifié les volumes horaires et coefficients alloués à chaque discipline et fait des suggestions susceptibles d’améliorer ces programmes révisés en vue de leur validation.

 A terme, il s’agira de renforcer le niveau d’enseignement, surtout pour les matières scientifiques (mathématique et physique) dans les série F1 (mécanique générale), F2 (électronique), F3 (électrotechnique) et F4 (génie civil) et Ti1 (chaudronnerie tuyauterie) et favoriser le parcours des apprenants dans les université et écoles supérieures, a indiqué, Mme Yawa YABI épouse PINHEIRO, directrice adjointe de la pédagogie et des programmes, aux ministère de l’enseignement technique.  

Ces programmes une fois validés permettront à notre département de disposer désormais des filières industrielles  répondant aux exigences aussi bien du monde universitaire que du marché de travail.

Les travaux ont été ouverts par le Ministre de l’Enseignement technique et de l’insertion professionnelles du Togo, M. Taïrou BAGBIEGUE, en présence de son collègue des Enseignements primaire et secondaire M. Atcha-Dédji AFFO.